PANAMA

 

 

 

 

 

 
Ce voyage eu lieu en février 2009. 7 jours de croisière à travers l'archipel de Coiba... Cette destination plongée ne s'est ouverte au public que très récemment et la position de Coiba aux côtés du triangle mythique Cocos-Galápagos-Malpélo est de bon augure pour y faire de belles rencontres sous-marines.

Ile de Coiba

Résumé

La croisière s'est faite à bord du Yemaya II. Ce très beau yacht flambant neuf est l'une des bonnes surprises de cette croisière. De la salle machine rutilante, aux cabines spacieuses, en passant par la plage arrière permettant d'accueillir convenablement tout le matos photo, on sent que rien sur ce bateau n'est laissé au hasard. Les magnifiques paysages terrestres sont une autre bonne surprise : les îles qui parsèment notre périple rappellent par leur végétation exubérante Cocos en plus accueillant (ah les plages de sables au couché du soleil...) Hélas, cette croisière laissera un goût d'inachevé au niveau des plongées... Sur le papier, cette nouvelle destination est censée proposer des plongées rappelant celles de Cocos mais au final, sur les 7 jours de plongées effectués, seuls 2 jours présentaient un niveau d'intérêt pouvant rappeler celui de Cocos (avec entre autres les belles rencontres d'un banc de raies mobulas et d'un banc de raies léopard). Quant aux autres jours, ils étaient par contre bien fades avec mauvaise visi et très peu de poissons rencontrés. A cela, la défection du guide de plongées au bout du 3ième jour de croisière n'est sûrement pas étrangère. Ayant eu la chance de plonger à Cocos, j'ai de plus senti un très bon potentiel à Panama : l'environnement sous-marin est très proche de celui de Cocos et des Galápagos (avec thermocline et présence d'une eau chargée en éléments nutritifs). Et tout laisse à penser que le poisson est là... pour qui connait les sites de plongées. Or c'est là que se situe le problème : en l'absence d'un guide expérimenté les plongées peuvent se révéler déprimantes... Heureusement que les coraux étaient là pour permettre de se rabattre vers le petit en l'absence du "gros"... Il reste à attendre que le nouveau guide de plongées se forme pour retenter l'aventure!

  • Les Plus : Gros potentiel en sous-marins avec un début de croisière prometteur (mobulas, raies aigles, raies pastenagues, requins corail, banc de carangues et de barracudas)... mais une fin de croisière décevante. Le cuistot du bateau est un vrai artiste et la nourriture un régal. Le bateau lui-même est impeccable. Les îles sont magnifiques (plus belles qu'aux Galápagos par exemple, sans toutefois abriter une vie aussi incroyable évidemment)

  • Les Moins : Thermocline = Température froide et visi réduite... Ne pas oublier de prendre sa capuche (16°C à 17°C çà réveille plus que les papilles !) Bien que classé au patrimoine de l'Unesco, beaucoup de sites sont pêchés et on croise beaucoup de lignes à requins sur le fond...

  • Les Potes : J'en profite pour saluer tous mes petits camarades de croisière qui ont maintenu une bonne ambiance à bord pendant tout notre périple : Maëlle Doucet qui a été une vraie mère pour moi, Laëtitia Scuiller notre reporter "Plongée Mag" aussi gentille que casse-cou (ah le bain de minuit dans les méduses...), Frédéric - la maletta - Bassemayousse en reportage pour Plongeurs International qui m'a fait manger du krill cru pour mon anniversaire (cet homme est fou), Heidi Connal & Eric Cheng le photographe survivor du Sea Shepherd, Jono Gaza mon camarade de chambrée, Andrea Piasentin le danseur fou, Marcelo Rossi le roi du Mojito, Kadu Pinheiro, Jesus Arto, James Moskito et Otmar bien sûr que j'espère revoir pour une prochaine croisière qui j'en suis sûre sera magnifique !

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites avec un appareil reflex numérique Canon EOS 20D.

Cocos
Cocos

Logistique

Ce voyage a été préparé avec beaucoup de professionnalisme (comme toujours ;-) par l'agence KeyLargo.

 


Bienvenue chez Pierre ©2002-2009 Pierre Lobel. Tous droits réservés. Ce site est soumis à copyright.