EQUATEUR

 

 

 

 

Ce voyage eu lieu en mars 2007. 10 jours de croisière dans l'archipel des Galápagos et une petite semaine pour visiter la forêt amazonienne et les pentes du volcan Cotopaxi... Bref un très beau séjour en perspective !

Galápagos

Résumé

La croisière s'est faite à bord du Sky Dancer. Ce très beau yacht est l'un des fleurons de la flotte de Peter Hughes. Il est très confortable avec des cabines spacieuses, et offre toutes les facilités pour y déposer son matériel photo et vidéo. Son équipage est très pro et la cuisine délicieuse. Cependant un bémol est à mettre au niveau de l'encadrement des plongées. Alors que sur Cocos pour une prestation similaire nous avions affaire à des guides passionnés de plongée, le guide principal du Sky Dancer est avant tout un guide terrestre. Fourmillant d'indications lors des visites des îles, il est beaucoup plus avare de commentaires lorsqu'il s'agit des plongées. Respectant strictement son planning, il ne laisse aucune place aux improvisations qui peuvent survenir lors d'une croisière (surtout dans cet endroit du monde où le spectaculaire peut survenir à tous moments). Quand je parle d'improvisation, je veux dire par exemple sortir les zodiacs lorsqu'une bande de 100 dauphins se mettent à escorter le bateau ou lorsqu'un fishball se déroule sous nos yeux ébahis. Oui vous avez bien lu: nous avons eu la chance d'assister 3 fois à un bait-balls sans que ce "guide" ne se donne la peine :

  • d'expliquer ce qu'était un bait-balls
  • de sortir les zodiacs pour nous permettre d'approcher de cet événement exceptionnel.

Je me permets d'expliquer ici brièvement ce qu'est un bait-balls: une tactique de grands poissons prédateurs tels que des carangues, dauphins, marlins ou requins est de pousser les bancs de petits poissons vers la surface de façon à leur faire former des boules compactes. Coincés entre la surface et les grands prédateurs marins, le banc de petits poissons est alors dévorés par les prédateurs qui le traversent de part en part. A cela s'ajoute des centaines d'oiseaux marins qui plongent sur le banc en milles gerbes éclatantes... Bref je vous conseille de voir le film "Planète Bleue" si vous voulez en savoir plus... Alors que les équipes du Sea Hunter à Cocos ou du Maria Patricia à Malpelo recherchent avidement les fishballs, le guide du Sky Dancer lui ne s'en préoccupe même pas et ne daigne même pas expliquer pourquoi certains clients du bateau (moi en tête) nous arrachons les cheveux alors que le bateau se dirige vers son point de plongée en passant tout à coté d'une centaine d'oiseaux plongeant frénétiquement dans l'eau... Incroyable et inconcevable! Vraiment je suis extrêmement déçu par la prestation dite "haut de gamme" de Peter Hughes ! Si pour lui "haut de gamme" se résume à apporter des serviettes à la fin de chaque plongée je crois que je n'aurai plus rien à faire avec lui et sa compagnie.

Voila mon coup de gueule passé, je reviens sur les plongées aux Galápagos. Si je compare avec mon voyage précédent à Cocos, je dirai que :

  • J'y ai vu beaucoup plus de marteaux (le banc était bien là !)

  • Les marteaux sont assez craintifs et ne s'approchent pas à moins de 3m (un chouilla trop loin pour faire des photos à l'ultra grand angle)

  • La visi était moins bonne avec une eau chargée qui virait sur le "laiteux"

  • J'y ai vu un banc impressionnant de thons (ils étaient sans doute un bon millier) mais je n'ai pas pu m'approcher d'eux

  • Il y a beaucoup de courant : ne pas hésiter à emmener sa paire de gants pour s'accrocher aux rochers

  • J'y ai vu beaucoup plus de dauphins

  • Les bancs de carangues sont par contre beaucoup moins fournis qu'à Cocos et on y entre moins facilement

  • J'y ai vu plus de raies aigles mais moins de raies marbrées

  • J'y n'y ai vu ni raie Mobula, ni raie Manta

  • J'y n'y ai pas vu beaucoup de requins pointes blanches de récifs

  • L'eau y est plus fraîche avec une thermocline vers les 20m qui peut descendre à 17°C : cagoule de rigueur !

  • Les Plus : Il y a véritablement un gros potentiel surtout à Wolf et Darwin. Je ne pense pas y être allé à la meilleure saison mais ce que j'y ai vu m'a mis l'eau à la bouche... Les visites terrestres sont superbes et on y voit plein d'animaux exceptionnels (de la tortue géante, à l'iguane marin, en passant par les manchots...)

  • Les Moins : Ben vous l'aurez compris, j'ai une grosse déception en ce qui concerne l'encadrement plongée de Peter Hughes... Je n'arrive pas à avaler le fait d'avoir raté des fishballs à portée de palmes à cause d'un #@`{ de guide !

En conclusion, ces 2 destinations sont bien sûr exceptionnelles, mais alors qu'à Cocos, je me sentais témoin privilégié d'une nature sauvage et magnifique, aux Galápagos je n'étais qu'un touriste parmi d'autres... Si j'avais à choisir entre ces 2 destinations, je retournerai sans hésiter à Cocos.

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites avec un appareil reflex numérique Canon EOS 20D.

Amazonie

Résumé

Après les profondeures bleues de l'Océan Pacifique, l'enfer vert de la forêt amazonienne... Nous avons passé 2 nuits au Liana Lodge au bord du Rio Arajuno. Ce lodge à vocation écologique (pas d'éléctricité dans les chambres) se trouve à proximité de la réserve naturelle Amazonico et propose des excursions variées sur la rivière ou dans la forêt. J'en retire de très bons souvenirs entre les rencontres avec des insectes, oiseaux et singes tous plus bizarres les uns que les autres.

  • Les Plus : Les bruits de la jungle au coucher de soleil, les couleurs et les sensations lors des balades en pirogues ou en forêt...

  • Les Moins : Les moustiques ! Ne pas oulier ses sprays anti-moustiques et autres lotions pour y laver vos vêtements car sinon gare aux piqûres !

Photos

Pas de photos présentées ici car mon matos photos ayant été volé juste avant mon départ de Quito, j'ai malheureusement perdu toues les photos de mon séjour terrestre en Equateur :-(

Cotopaxi

Résumé

Ce qu'il y a de plus surprenant et de merveilleux en Equateur, c'est le fait qu'en quelques minutes de voiture, on puisse changer aussi radicalement de paysage. Par exemple, en 30 minutes, nous sommes passés des pentes enneigées et recouvertes de cendres du volcan Cotopaxi à 4800m, à une cascade entourée d'orchidées et survolée d'oiseaux mouches... Mon grand regret est de ne pas avoir pu rester plus longtemps pour pouvoir visiter plus complètement ce très beau pays.

  • Les Plus : Les changements de paysages (plus d'une dizaine différents) en moins de 4h de route.

  • Les Moins : La qualité des petites routes qui oblige à rouler en 4x4.

Photos

Pas de photos présentées ici car mon matos photos ayant été volé juste avant mon départ de Quito, j'ai malheureusement perdu toues les photos de mon séjour terrestre en Equateur :-(

Logistique

  • La première partie du voyage a été préparé avec beaucoup de professionnalisme (comme toujours ;-) par l'agence KeyLargo.

  • Le séjour terrestre en Equateur a été très bien préparé par Latitud0 et Equateur Tourisme.

 


Bienvenue chez Pierre ©2002-2009 Pierre Lobel. Tout droits réservés. Ce site est soumis à copyright.