COSTA-RICA

 

 

 
J'ai eu la chance de faire plusieurs voyages à Cocos. Je retire de cette destination mythique mes plus beaux souvenirs de plongées. Là-bas, on se retrouve réellement au milieu d'une nature sauvage préservée qui autorise des rencontres animales exceptionnelles... Bref que du bonheur !

Ile Cocos

Résumé

La croisière s'est faite à bord du Sea Hunter. Ce très beau yacht est à la hauteur de sa réputation. Très confortable avec des cabines spacieuses, il offre toutes les facilités pour y déposer son matériel photo et vidéo. Son équipage est très pro et les plongées très bien encadrées. L'île Cocos est une des plus belles îles qu'il m'ait été donné de voir. Ici, pas de cocotiers sur fond de sable blanc, mais des falaises abruptes surplombant une mer agitée. Une végétation luxuriante et dense recouvre la totalité de l'île et les cascades qui se jettent dans la mer montrent que l'eau douce y abonde. Le climat est souvent gris et pluvieux mais nous avons eu la chance de bénéficier d'un temps splendide pendant la presque totalité de nos séjours. Enfin, des colonies impressionnantes de fous, de mouettes et de frégates parsèment les abords de l'île.

  • Les Plus : Cocos ne trahit pas sa réputation. J'y ai fait sans doute mes plus belles plongées. Ici, le gros est roi, avec des requins pointes blanches et raies marbrées à foison, des requins marteaux de 3m, des mantas et des mobulas... J'y ai vu aussi les plus grosses concentrations de poissons qui égalent ou dépassent même celles de Sipadan... Cerises sur le gâteau, j'ai eu la chance de voir au grés de mes différents voyages, LE banc de marteaux (plus de 200 individus !) ainsi que des baitballs, une procession de 70 raies marbrées mâles poursuivant une grosse raie femelle, les prémisses de l'accouplement de raies léopard, un requin tigre, des requins pointes blanches de récifs (albimarginatus), des requins des Galapagos, des requins soyeux, des molas-molas... Que du bonheur je vous dis !

  • Les Moins : Pas grand chose à reprocher à cette destination mythique. Il faut faire néanmoins attention à la présence ou non de El Niño qui perturbe la cartographie des courants de l'île. Lorsqu'El Niño est là, il est plus dur de voir le gros...

  • Attention, les lois du parc se durcissent : deux nouvelles lois restreignent la plongée sur Cocos :

    • Il est désormais interdit de se mettre à l'eau sur un baitball si des dauphins y participent
    • Les plongées de nuit sur Manuelita avec la chasse des requins corails sont restreintes à 10 plongeurs max par nuit

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites lors de mes différents voyages avec un appareil reflex numérique Canon EOS 20D ou Canon EOS 5D MkII.

Cocos

Note: Cette galerie est aussi accessible en format HTML simplifié.

Book

Une sélection des photos que j'ai pu prendre lors de mon voyage en février 2008 m'a servi à créer un livre photo que je vous propose de feuilleter ici...

Book Cocos

Note: Cette galerie est aussi accessible en format HTML simplifié.

Sous-marin Deepsee

Résumé

J'ai eu la chance de pouvoir plonger dans le sous-marin "Deepsee" qui était à bord du Sea Hunter. Deepsee accepte 2 visiteurs en plus du pilote et il peut plonger jusqu'à -350m de profondeur. Descendre dans les abysses était un rêve d'enfant et pouvoir le concrétiser est l'une de mes meilleures expériences de plongeur ! Non seulement l'ambiance est là, mais les rencontres sous-marines que j'y ai faites sont exceptionnelles. Raies mobula de 3m d'envergure tournoyant autour du sous-marin par -124m de profondeur, banc de thons chassant des calmars et faune abyssale sont au rendez-vous de ce voyage hors du temps. Le final est mémorable avec une vision par -220m de profondeur sur un tombant abrupte qui descend jusqu'à -2000m... Incroyable, unique et magique.

  • Les Plus : C'est un instant unique et exceptionnel. Je n'ai pas besoin d'en dire plus :-)

  • Les Moins : Le prix bien sûr mais les souvenirs qu'il me reste sont eux, sans prix.

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites lors de mes différents voyages avec un appareil reflex numérique Canon EOS 20D ou Canon EOS 5D MkII.

Cocos

Note: Cette galerie est aussi accessible en format HTML simplifié.

Volcan Arenal

Résumé

Si le temps à Cocos a été extrêmement clément, tel ne fut pas le cas aux abords du volcan Arenal... Pluie et brouillard ont un peu gâché le spectacle, mais le séjour sur terre reste néanmoins intéressant.

  • Les Plus : La descente de rivière avec au menu oiseaux, crocodiles et serpents.

  • Les Moins : La pluie

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites avec un appareil reflex numérique Canon EOS 20D.

Arenal

Volcan Poas

Résumé

Deux petites journées d'excursion au volcan Poas et dans une ferme aux papillons aux environs de San José m'ont permis de prendre quelques clichés terrestres.

  • Les Plus : Les grenouilles et papillons de la ferme !

  • Les Moins : Le volcan Poas est très souvent noyé dans la brume et nous avons eu la chance de la voir se lever pendant 5min, juste le temps de prendre 2 photos !

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites avec un appareil reflex numérique Canon EOS 20D.

Poas

Logistique

  • Mon premier voyage a été préparé avec beaucoup de professionnalisme (comme toujours ;-) par l'agence KeyLargo.

  • Le second voyage a été préparé sous l'impulsion de Gilbert qui s'est démené comme un beau diable pour monter ce groupe. La partie administrative a été mené par l'agence H2O Voyages.

 


Bienvenue chez Pierre ©2002-2011 Pierre Lobel. Tous droits réservés. Ce site est soumis à copyright.