AUSTRALIE

 

 

 
Ce voyage eu lieu en juillet 2004. Je ne devais au départ passer qu'une semaine à bord de l'Undersea Explorer pour leur expédition "baleines de Minke", mais devant l'enthousiasme et la gentillesse de l'équipe du bateau, j'ai rempilé pour l'expédition "requins" à Osprey reef.

 

 

Expédition "Baleines de Minke"

Résumé

S'il y a une expédition à faire, c'est la première ! C'est mon plus beau souvenir de croisière plongée. Pendant une semaine, on parcourt la Grande Barrière de Corail (Ribbon Reef) à la recherche des baleines de Minke. Si la loi nous interdit de nous approcher à moins de 100m des baleines, rien ne les empêche elles de s'approcher de nous. Dés qu'on en voit une, le bateau s'arrête et part à la dérive. On lâche alors 2 cordes et hop à l'eau ! On s'accroche aux cordes et on dérive avec le bateau. On devient alors prévisible pour la baleine qui bien que curieuse est très craintive. Elle peut donc se risquer à nous approcher. Durant ma semaine, nous avons eu tous les jours une rencontre avec 1 ou plusieurs baleines (jusqu'à 11). Ces rencontres pouvaient durer entre 20 minutes et 3 heures. Les voir surgir du bleu, nous approcher à moins de 2m et nous regarder avec leurs grands yeux procure une sensation très forte que je n'oublierai jamais. A cela s'ajoute la présence sur le bateau de chercheurs et de biologistes qui nous font partager leur passion sur la vie marine avec beaucoup d'enthousiasme.

  • Les Plus : L'équipage très pro, passionné et chaleureux. L'alchimie entre les chercheurs et nous prend de suite et c'est un vrai plaisir de passer la croisière avec eux.

  • Les Moins : Eau à 25° et on a vite froid lorsqu'on dérive pendant 3h en surface avec les baleines. C'est l'hiver et le vent n'arrête pas de souffler. Impossible de faire la sieste sur le pont, il y fait trop froid. K Way et petite polaire sont de rigueur, ainsi que pilules contre le mal de mer (ça remue pas mal).

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites avec un appareil numérique Canon Powershot G5.

Deepsee

 

Expédition "Requins à Osprey Reef"

Résumé

La Grande Barrière de Corail m'a au début déçu en tant que telle. J'avais tellement entendu parler en termes élogieux de cet endroit que ce que j'y ai vu m'a paru terne. Bien sûr il y a de beaux coraux, mais pas mieux qu'en Egypte. Bien sûr il y a des poissons mais pas plus qu'à Sipadan. En fait, je pense que la Grande Barrière est victime de son succés. Les endroits autrefois mythiques comme Cod Hole sont pris d'assaut par les daylies et la faune pélagique s'est déplacée plus loin vers le nord ou vers le large. Alors il faut maintenant aller plus loin pour retrouver les requins et autres mantas. Osprey reef est l'exemple de cela. C'est une île suffisamment éloignée du continent et très peu de bateaux (1 ou 2) la desservent. Ici on peut trouver une population d'une quarantaine de requins gris de récif et un même nombre de pointes blanches. Les "gros" pélagiques sont aussi présents. Les silver tips sont là ainsi que des bull sharks. J'ai personnellement vu un bull shark (c'est la première fois que je vois un requin de 3m et j'étais tellement impressionné que j'en ai oublié de prendre la photo...) et Pascal Kobeh qui faisait partie du voyage a vu 3 silver tips qui lui ont tourné autour. Alors oui il y a vraiment du potentiel sur la Grande Barrière mais encore faut il tomber dessus... Néanmoins cette expédition nous a réservé son lot de bonheurs : bull shark, nautile, capture au lasso et marquage d'un pointes blanches... Et je brûle de repartir là-bas pour prendre cette photo du bull shark qui hante encore mes rêves...

  • Les Plus : L'équipage très pro, passionné et chaleureux. L'alchimie entre les chercheurs et nous prend de suite et c'est un vrai plaisir de passer la croisière avec eux.

  • Les Moins : C'est l'hiver et le vent n'arrête pas de souffler. Impossible de faire la sieste sur le pont, il y fait trop froid. K Way et petite polaire sont de rigueur, ainsi que pilules contre le mal de mer (ça remue pas mal)

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites avec un appareil numérique Canon Powershot G5.

Deepsee

 

Visite de Port Douglas

Résumé

Port Douglas est le port d'attache de l'Undersea Explorer, et j'ai pu entre les 2 expéditions me promener un peu aux alentours et visiter entre autres une ferme aux crocodiles... Je n'ai hélas pas eu le temps de visiter la rain forest: ce sera pour une prochaine fois ! :-)

  • Les Plus : trop de choses à voir et à faire !

  • Les Moins : cela ne s'appelle pas "rain forest" pour rien : même en hiver (qui est la saison "sèche"), il pleut :-)

Photos

Toutes les photos présentées ici ont été faites avec un appareil numérique Canon Powershot G5 et un réflex argentique Minolta Dynax 500 SI.

Deepsee

 

Logistique

  • Mon voyage a été préparé avec beaucoup de professionnalisme (comme toujours ;-) par l'agence KeyLargo.

  • C'est l'équipe de l'Undersea Explorer qui m'a acceuilli sur place et a réglé tous les problèmes d'hôtels et de transports.

 


Bienvenue chez Pierre ©2002-2009 Pierre Lobel. Tous droits réservés. Ce site est soumis à copyright.